Traces des USPPP

Pendant nos soupers, nous parlons, échangeons. Mais nous trouvons important de laisser des traces de ce que nous avons retenu, de ce que nous avons aimé et moins apprécié! On ne parle pas ici de l’endroit ni de la qualité de la nourriture et du service! 🙂 Mais bien des la qualité des échanges et des propos!

On s’entend que ces propos doivent rester constructifs.

Nous cherchons aussi un façon de permettre aux participants d’écrire d’une façon libre et convivial!

ATTENTION! Essayez d’écrire vos commentaires dans l’onglet prévu c’est-à-dire dans celui du souper 15 mai 2013

Nous pourrons aussi permettre aux gens de suivre les discussions par thème! 🙂

Merci de votre collaboration!


8 réponses

Anne-Marie Cousineau

16/05/2013 at 11:40

Le site était excellent! Bonne bouffe, belle ambiance et tout et tout!

La formule était intéressante avec des thématiques à exploiter qui nous donnait des pistes de discussion. Évidemment, comme tous les enseignants, nos discussions ont parfois dévié, mais les échanges sur les thèmes proposés nous permettaient de voir ce qui se faisait, ce qui s’était déjà fait et ce qui pourrait être fait.

Par exemple, sur le thème des blogue-classe, je retiens l’idée de l’utiliser comme système d’entraide entre pairs. Le tout guidé et suivi par l’enseignant, bien sûr! ¨ca peut également être une bonne manière de créer des débats d’idées.

La question de l’autonomie des élèves était embêtante et a soulevé de nombreuses questions. Ça vaudrait la peine d’exploiter cette thématique en groupe car je crois qu’il faut absolument se pencher sur ce sujet. Les sources d’informations sont disponibles comme jamais, il faut apprendre aux élèves à les exploiter de manière efficace. Comment le faire? J’y réfléchis à tous les jours, un bon brassage d’idées serait excellent.

Ça serait intéressant qu’au début des USPPP une plage de temps (disons 30 minutes) soit accordée afin de permettre à une ou deux personnes de présenter un nouveau projet ou une nouvelle idée. Ça serait également un bon moyen d’aller chercher de l’aide ou des idées pour enrichir notre projet.

Autre idée: nommer un « diffuseur d’informations » pour chaque école représentée dans les USPPP. Ainsi, à défaut de participer, les gens pourraient voir ce qui se fait et savoir ce qui se brasse comme idées. Je crois beaucoup au partage en éducation et à l’idée de rendre publique ce qui se fait afin d’aider ceux qui en ont besoin et afin d’enrichir nos projets et nos pratiques.

De retour à un autre moment, la cloche sonne!

    admin

    18/05/2013 at 1:12

    Anne-Marie, tu as de bonnes idées pour les « diffuseurs d’info ». Il faut trouver un moyen. Peut-être que si l’on prend un peu de temps aussi pour laisser nos traces ici, le site deviendra un site de référence!

    Pour les présentations en début de USPPP, je pense que 30 minutes, c’est trop long! À mon avis (et je n’ai pas la science infuse), ça doit être court et sincère! Un 5-10 minutes pas plus! De toute façon, avec les commentaires et questions, ça va s’étirer assez vite à 20 minutes et même 30! 🙂 Qu’en penses-tu?

    Je suis vraiment très content de lire vos commentaires.
    Merci!

      Anne-Marie Cousineau

      24/05/2013 at 2:25

      Parfaitement d’accord! Mais il faudrait rester ouvert à l’idée que plusieurs présentations seraient possibles… donc 30 min max au total, permettant une possibilité de 2 ou 3 présentations. De quoi brasser beaucoup d’idées!

Mathieu Thibault

16/05/2013 at 9:33

Tout comme ma collègue Anne-Marie, j’ai beaucoup apprécié ma soirée d’hier : des gens intéressants, passionnés, ouverts et prêts à partager leurs idées… sur les thèmes de l’ouverture et du partage!

Je retiens que Twitter peut aussi être utilisé en mathématiques pour lancer des défis aux élèves en leur proposant l’énigme de la semaine. Merci à Mélanie Bronsard pour cette idée!

J’ai aussi été bien allumé par le thème de l’ouverture de notre classe aux autres enseignants. Je crois qu’on aurait beaucoup à gagner en acceptant de mettre de côté notre orgueil pour aller explorer la réalité d’un autre enseignant et de faire explorer notre réalité à un enseignant intéressé. Bien entendu, cet exercice devrait être fait dans l’objectif de se donner du «feedback» constructif pour aborder différemment certains projets, pour vivre différemment des projets avec nos élèves, pour aller chercher l’intérêt et la motivation de nos élèves.

Je pense qu’une carrière d’enseignant doit être vécue en cherchant toujours à s’améliorer (en acceptant d’être déséquilibré pour mieux s’équilibrer par la suite!) et il me semble que c’est en s’ouvrant aux bonnes pratiques des autres qu’on pourrait y arriver.

    admin

    18/05/2013 at 1:09

    Wow! Merci Mathieu pour ce magnifique commentaire et je suis vraiment d’accord avec toi pour l’ouverture de notre classe! Orgueil, égo! Il faut tasser ça et faire place à l’ouverture, au droit de se tromper et de se reprendre!

    Je suis vraiment content de voir que vous avez appréciés le souper!

    La prochaine fois, le 19 juin, il faut être le double!

    Prêt à relever le défi? 🙂

    Anne-Marie Cousineau

    24/05/2013 at 2:27

    Yes! En plus, ça nous force à peaufiner nos projets et à rester ouverts à d’autres commentaires. Bref ne pas être trop territorial face à nos idées! L’ouverture aux changements et tellement importante!

Audrey Allard

18/05/2013 at 2:14

Vraiment emballée par cette nouvelle formule de USPPP! Quelle belle soirée avec des gens de cœur qui ont à cœur de toujours avancer! Ambiance décontractée, bonne bouffe et beau décor! Merci à Pierre, le géo de la soirée…
Merci à Anick pour son audace avec ses élèves! Ta démarche m’a inspirée. Anne ton ouverture et ton questionnement ont été pour moi très pertinents. De même pour Ariel.
En bref, pour moi, se questionner pour avancer est certainement un moyen d’évolution. Se rerererequestionner encore et encore!!! Le fait de rendre publique ce que l’on fait pourrait être vraiment intéressant afin que chacun fasse un bout de chemin. Pas besoin que ce soit compliqué. Exemples: on pourrait partager tous les essais technos ou pédagos qu’on a faits et les conclusions tirées. Ou encore parler d’une initiative prise de façon innovatrice qui nous a fait sortir de notre zone de confort. Etc. Ça peut aussi être un projet techno fait avec les élèves que nous voulons faire découvrir à nos collègues des USPPP et on pourrait échanger sur les adaptations de ce projet pour le rendre accessible à notre classe. Une chose est certaine et je crois qu’on s’entend tous là-dessus c’est que le milieu de l’éducation au Québec doit subir une généreuse cure de rajeunissement et vous aurez compris que je ne parle pas d’âge mais de façons de faire. Ce système à besoin d’une révolution comme dirait Sir Ken Robinson et c’est à nous de l’inventer. Ce changement commence avec chacun d’entre nous qui a le désire profond de voir les choses changer. Ouf! J’vais aller me coucher, je philosophe un peu trop!
Bon long week-end et j’ai hâte au 19 juin!

    admin

    22/05/2013 at 1:15

    Wow! Merci Audrey! Non! Tu ne philosophes pas trop! Arrête moi ça tout de suite! Il faut le dire! Haut et fort!

    Au EdcampQC, nous avons eu beaucoup de nouvelles idées pour nos USPPP! Je suis en train d’en faire un résumé et je vais bientôt l’écrire sur le site.

    On se tient au courant et merci d’avoir pris le temps d’écrire un si beau commentaire!

    🙂
    Pierre

Répondre

Archives

Chercher sur le site

Sur Twitter